samedi 17 octobre 2009

Une "petite reine" qui se néglige...


Selon le Parisien, "le parquet de a confirmé ce mardi l'ouverture d'une préliminaire après la découverte, pendant le Tour de France 2009, de matériels médicaux suspects comme des «seringues et des perfusions». Cette enquête, ouverte en juillet, a été confiée aux gendarmes de l'Office central de lutte contre les atteintes à l'environnement et à la santé publique (OCLAESP). "

Selon LeMonde.fr, citant une source judiciaire, "plusieurs équipes, dont Astana, la formation du vainqueur Alberto Contador et de l'Américain Lance Armstrong, sont concernées par ses investigations». L'article du quotidien suggère par ailleurs que «l'enquête devrait déboucher fin octobre sur l'ouverture d'une information judiciaire".

Le Tour est à l'égal de la société toute entière, en décomposition avancée. Un monde où l'argent sale est roi et où les magouilles, les trucages, les subterfuges et les chausse-trappes ont remplacé depuis longtemps les valeurs initiales de la "petite reine". Quels que soient les cadavres laissés sur le bas-côté de la pente savonneuse de l'horreur-Christian Vandenbroucke en est le dernier martyr-, une seule idée prévaut chez les spéculateurs de la bicyclette : the show must go on !


5 commentaires:

lediazec a dit…

C'est un sport que j'aimais bien, avec des grands champions au pédalier et des grands écrivains dans la roue (Albert Londres, Antoine Blondin...)et tout un peuple galvanisé par les champions et par l'événement. La modernité, autrement dit l'argent, a tout mis à terre. Là où il y a argent il y a drogue. L'argent est la plus dure de toutes les drogues, c'est lui qui conduit à toutes les autres.
Dommage, pour le vélo. Pour le foot. Pour le reste.

b.mode a dit…

Clair, ça pédale dans la semoule plus si affinités. Les chercheurs véreux ont toujours un peu d'avance sur les vertueux et le bluff continue. Tant que le bon peuple se déplace au bord de la route...

mtislav a dit…

Que "Tes reins et terroirs" se préoccupe du Tour est finalement on ne peut plus logique.

Jean-François Mabuse a dit…

Bah oui, un tour de reins est si vite arrivé quand on pédale à travers nos terroirs... ;)

Jean-François Mabuse a dit…

Pis ce sont les reins qui produisent la matière analysée par les contrôles...