mardi 1 septembre 2009

Cuisine bretonne


La Bretagne est un bras de granit et de landes, « finis terre », où, dans un dernier effort, le continent se jette dans la mer. Genêts battus par les vents, ciels bleus délavés par les tempêtes de Noroît, maisons aux toits d’ardoises, ces écailles de nuages qui ne brillent que sous la pluie, flottilles de bateaux qui rentrent au port dans un tourbillon de mouettes, les cales pleines de sardines.
La cuisine bretonne prend son inspiration à deux sources : la cuisine paysanne de l’intérieur, avec châtaignes et cidre nouveau, fars salés ou sucrés, crêpes de froment ou de blé noir, lait ribot, charcuterie, « fricot » au coin du feu, gibier, truites farios des ruisseaux et des lacs.
Le long des côtes c’est la cuisine des pêcheurs qui domine : poignées de bigorneaux noirs et luisants comme des pierres, palourdes finement striées de bleu et d’ocre, huîtres charnues, maquereaux fuselés comme des flèches d’églises, daurades aux nageoires hérissées. Le noble homard croise l’humble sardine, et l’on y trouve au détour d’un étal quelques trésors bien gardés : ormeaux nacrés, pouces-pieds à l’étrange physionomie, oursins ou couteaux.
La Bretagne c’est aussi la patrie du beurre, dont l’onctuosité demi-sel accompagne coquillages et poissons, viandes, fruits, légumes et desserts. C’est également une terre où la douceur relative du climat océanique permet de faire pousser de nombreux fruits et légumes : choux-fleurs et artichauts, oignons de Roscoff, haricots cocos de Paimpol, fraises de Plougastel.
On y boit le cidre des Celtes, et le « chouchenn », l’hydromel breton, fait tourner les têtes dans les « fest noz », ces soirées où l’on danse au rythme de la musique bretonne.
Vous trouverez dans ce livre des recettes traditionnelles, mais également des recettes plus récentes, et quelques créations personnelles, inspirées par les saisons et l’abondance des marchés bretons.
Extrait de "Cuisine bretonne" de Christophe Certain, alias Minotor

Quand le minotor se met à table il tombe le masque...
Je fais un peu ma pub, désolé, mais ça permettra peut-être à ceux qui habitent dans le sud de mieux comprendre comment on peut parfois être heureux brassé par le vent, les embruns et la pluie, avec le trésor d'une douzaine d'huîtres et d'une motte de beurre frais dans son panier.
On peut acheter le livre sur amazon Cuisine bretonne

34 commentaires:

Gaël a dit…

il oublie la bière bretonne tout de même !

mais son livre me parle en tout cas

clarky a dit…

on peut habiter le sud mino et ne pas l'aimer crois moi enfin je me comprends....
je t"envie les embruns et la pluie, pas le vent encore que!!

Christophe Certain a dit…

@Gaêl désolé, j'en parle dans l'intro du livre, mais celle-ci n'était pas la dernière version, j'ai oublié le passage. Les brasseries bretonnes que l'on connait aujourd'hui sont assez récentes mais leurs bières sont bonnes. J'aime bien La Telenn Du au blé noir (je ne sais pas si elle existe encore je n'en toruve plus)

Christophe Certain a dit…

@clarky je ne suis pas sectaire clarky, je passe toutes mes vacances en Espagne ou dans le sud de la France, en fait tout le plaisir c'est le changement :-) L'ennui naquit de la monotonie comme disait je ne sais plus qui

lediazec a dit…

Merci Cristophe pour ton bel article. Un détail (petit) : les tempêtes de noroit sont très rares. On parle en général de vents de noroit ou de nordest (très froid), les tempêtes, elles sont, en général plein ouest et parfois aussi de suroit ! Voilà pour la petite précision. Sinon, voici un petit lien bière d'où est absente une excellente bière brassée à Tréguier et qu'on nomme la Dreamwell (pas sûr de l'orthographe) qui est blonde ou ambrée. Un délice. Le lien maintenant http://www.google.fr/imgres?imgurl=http://www.terresceltes.net/IMG/jpg/coreff.jpg&imgrefurl=http://www.terresceltes.net/Les-bieres-bretonnes.html&h=248&w=300&sz=32&tbnid=-kWtU7_CQUuonM:&tbnh=96&tbnw=116&prev=/images%3Fq%3Dbiere%2Bbretonne&hl=fr&usg=__PQsBu83aqYdk-rvFBTKK615DI-g=&ei=LiyeSu6hBd6RjAednYmNAg&sa=X&oi=image_result&resnum=6&ct=image

lediazec a dit…

Comme de bien entendu mon lien ne fonctionne pas ! Ca m'éneeerve !

Gaël a dit…

@lediazec si mais il faut faire un copier-coller de ton lien,

autrement j'avoue un faible pour les productions de la  brasserie Lancelot.

d'ailleurs je ne me rappelle plus quel artiste basé à Pont Aven avait fait l'étiquette de la cervoise... faut que je cherche ça

clarky a dit…

passer ses vacances est une chose, y vivre à demeure, ou presque, en est une autre.
le sud est multiple, quelques kms peuvent suffire à t'émouvoir, tout est question de caractère.

s'enfoncer dans l'ether permet parfois de se reveiller bien loin des côtes du rhône, mon sud à moi se conjugue au rythme des restanques, des chataigniers, des champignons, de la pierre et de la chaux, les cevennes !!!
c'est un autre sud, loin de l'agitation quasi grotesque des lunières de la ville où les charlots sont des bataillons assoifés de toujours plus.

oh putain je m'égare là moi ;)

lediazec a dit…

@ clarky. Tu parles bien de ton pays, mon Laurent. Attends que tu viennes par ici et que je t'embarque pour une équipé du silence et des mondes parallèles du côté de Rouzic, Alban, Bonnot, Moine, Cerfs, Costangs, guidés par le vol des fous de bassan, macareux et autres échassiers. Une petite volée de cidre pour se désaltérer. Du cidre local, fabriqué par nos soins, le sel collé à la peau, craquant chaque fois qu'on bouge la peau du visage...
Tu viens quand ?

mrsclooney a dit…

je l'ai déjà dit à Bernard jeudi dernier et je le répète si je n'étais pas marseillaise, j'aimerai être bretonne..
:^)

clarky a dit…

à la nage se sera pas possible, je barbote comme une caillasse, syndrome revue "nègue petite enfance" failli y rester!!

ça invite au voyage ta proposition rodo, et puis tout ce qui m'éloigne de ce sud ravagé par les multiples verrues, filles du modernisme salvateur...

je vais venir vous voir, faut juste que je mette encore un peu de côté pour pas être obligé de descendre à avignon ou à lyon!!!

Gaël a dit…

@Mrs Clooney on n'est pas sectaires en Bretagne :) à partir du moment où on se sent breton

clarky a dit…

faut que je fasse découvrir la poutargue au nantais, tu dois connaitre toi rodo ce truc qui coute la peau des couilles mais bordel que c'est bon, et y'a des spécialités grecques aussi reçues en héritage de la branche maternelle, un truc qu'on appelle le zouzouki!

@mrs tant que t'es pas aixoise ;)

Christophe Certain a dit…

@lediazec, argh, mon imposture est dévoilée, la prochaine fois que je me ferai brasser à Primel Trégastel en plein mois d'août je sortirai ma boussole ;-)

Christophe Certain a dit…

@clarky, la poutargue pendant un moment j'étais un des seuls à en vendre sur internet en France aux particuliers, je connais bien le produit :-) La poutargue Memmi elle est excellente.

Christophe Certain a dit…

Alors quand c'est qu'on s'organise un séminaire Ruminances / tes reins et terroirs qu'on rigole ?
Je veux bien m'occuper de la cuisine :-)

b.mode a dit…

@Minotor Bonne idée, ça ! Un mix breton-pied noir style des galettes de blé noir à la kalb ellouz ! ;) la balle est dans le camp de clarky et de David !!! Et ceusses ou celles qui ont envie de se joindre à nous sont plus que bienvenus !!!
@Gael Conseil technique à un blogspotteur pro : comment on fait pour virer les bugs de l'affichage des commentaires en une et comment on traduit en gaulois tout cet anglais ? Merci d'avance et bises à Marie Georges de ma part !

Christophe Certain a dit…

C'est vrai Clarky, je ne connais du sud que les vacances. Je suis souvent tenté par l'idée de partir vivre dans le sud, mais je me dis la seconde d'après que je finirais par regretter la pluie d'ici, et pourtant ce n'est pas ce que je préfère, mais l'homme est plein de contradictions...
J'aime bien le sud moi aussi mais chacun le sien : le mien c'est l'Aragon, le retour à l'inactivité primitive et salvatrice et à la contemplation, devant une canne à pêche, avec comme arrière-plan la garrigue odorante et les montagnes.

Christophe Certain a dit…

@Gaël, hé hé hé, "la découverte ou l'ignorance" c'est un album des Tri Yann...
Quant à la brasserie Lancelot elle produit notamment "La blanche Hermine" comme quoi en Bretagne aussi tout finit (parfois mal) par des chansons :-)

"J'ai rencontré ce matin devant la haie de mon champ
Une troupe de marins d'ouvriers de paysans
Où allez vous camarades avec vos fusils chargé?
Nous tendrons des embuscades viens rejoindre notre armée

LA VOILA LA BLANCHE HERMINE
VIVE LA MOUETTE ET L'AJONC
LA VOILA LA BLANCHE HERMINE
VIVE FOUGERE ET CLISSON"

Gaël a dit…

@b.mode les trucs "#39" là ? on peut rien y faire, cela reste une plate-forme étatsunienne... Elle supporte mal les accents, les apostrophes...

@Christophe Certain ah la blanche hermine :)

b.mode a dit…

@gael bah oui mais t'as pas ça sur ton blog

Gaël a dit…

@b.mode ah oui mais c'est pas moi qui l'ait fait :) c'est Nefisa, elle est drôlement balèze en geekeries diverses et variées !

bon je fais un article sur l'ecureuil 2.0 pour te dire comment elle a fait ;)

b.mode a dit…

Merci rongeur ! ;) respect à Néfisa !

basset hound director a dit…

@Lolo C'est quoi la poutargue, gné ?

clarky a dit…

@christophe on dirait le sud...celui que j'aime se résume à un vieux bonhomme à la dégaine patibulaire au milieu de champs d'oliviers dans les alpilles, qui t'invite à ramasser de ses figues et te montre fier comme un hidalgo son cabanon fait de tôles et de pierres où il passe les heures chaudes à faire sa sieste, bercé qu'il est par le chants des cigales.
celui que je déteste se décline à l'envie sur des plages où s'agglutinent des mastres tels des arapèdes sur un rocher.

faut pas s'y tromper, j'aime le sud à ma façon, sa lumière, sa garrigue (quand un connard n'y met pas le feu), ses odeurs de lavandes, un rosé de bandol ou un chateau simone pour accompagner des olives à l'escabèche et du sauciflard, des sardines grillées, mais l'été qui commence en mai et fini fin septembre voire octobre, sans une véritable journée de pluie ben ça me casse sérieusement les couilles...

octobre ou novembre pour moi bovino comme convenu, sauf si gros foyer de grippe A la con impose un changement de comportement :(

Gaël a dit…

@b.mode j'ai encore paumé les clés de l'écureuil 2.0... c'est chez le boulet ;)

clarky a dit…

la poutargue c'est pas le nom de la morue locale, rien à voir avec la puta madré!!

c'est une façon subtile de préparer les oeufs de muges, mais bon pas n'importe quel muge non plus, pas celui que tu vois sauter quand il fait putain de chaud hors de l'étang de berre, et encore moins les faces de muge que tu peux croiser sur les plages de fos.

y'en a qui te parleront de boutargue, moi j'ai toujours dit poutargue, c'est une spécialité de la venise provençale, enfin venise faut le dire vite, pays martégal producteur de caviar méditerranéen en quelque sorte.
c'est tout un art de préparer les oeufs, les faire sécher et les saler, sauf que le muge est de plus en plus rare par ici.
me souviens étant minot, j'allais avec mon paternel aux calens voire les pêcheurs, j'aimais bien ça.
maintenant, c'est devenu un luxe de bouffer ce genre de délices, j'en consomme que dans les grandes occazes, prix exorbitant oblige, mais j'en apporterai quand je monterai vous voir, et quelques petites autres conneries, commme on se voit tous les 36 du mois autant en profiter !

je sais pas si j'ai répondu à ta question bernard, mais tu comprendras quand tu y goûteras, si t'aimes les trucs séchés et le poisson, nature ou avec un filet de citron (moi c'est nature et doucement pour en profiter un max)!

Gaël a dit…

c'est quoi ça des muges ?

clarky a dit…

gaël, le muge c'est un poisson, on l'appelle aussi le mulet, le cabot et sûrement autrement ailleurs.

quand je sortais avec mon père et sa barque de merde du côté d'un port de bouc qui n'existe malheureusement plus, j'avais pris un muge, ce poisson est un bagarreur et quand t'es sur une embarcation achetée 3 francs 6 sous et que du haut de tes 12 piges tu te dis "si jamais je pars à la flotte même avec un gilet de sauvetage je me nègue, et tout ça pour un muge!!", mon père arrêtait pas de me gueuler dessus de pas lâcher la canne, c'est con un agrégé de maths sur une barque crois moi :)))

Gaël a dit…

ah le mulet !

c'est sûr que quand on a douze ans sur une barque, ça devient vite digne de Moby Dick ! Alors si en plus un mathématicien s'en mêle ;)

basset hound director a dit…

ah oui de la famille des Mugiladae... :)

clarky a dit…

ce qui est sûr c'est que mon père ce jour là c'était plus moby dickhead que le capitaine achab, et le muge en cachalot blanc ça le fait 30 secondes pas plus :)

Bretagne a dit…

Toutes les régions de France sont jolies. A chacun de choisir son lieu et de se sentir bien.
Pour moi c'est la Bretagne et encore la Bretagne. C'est peut être parce quelle me manque puisque je n'y habite pas.
http://legondlocation.fr
http://bretagne-morbihan.blogspot.com/

Anonyme a dit…

YntDzw http://kuroebaggu.com/ WrjHas [url=http://kuroebaggu.com/]クロエ 店舗[/url] FhrTvn http://saiyasunerubutan.com/ EoqFij [url=http://saiyasunerubutan.com/]クリスチャンルブタン セール[/url] PomMvl http://mcmhannbai.com/ SalSju [url=http://mcmhannbai.com/]MCM 長財布[/url] WvzEfl http://vuittonkakaku.com/ KaqKnj [url=http://vuittonkakaku.com/]ルイヴィトン マフラー[/url] AxsPvy http://chloenihon.com/ JgmAot [url=http://chloenihon.com/]クロエ 財布[/url] WtzXps http://louboutindendou.com/ YhhIgo [url=http://louboutindendou.com/]クリスチャンルブタン セール[/url] EkpDvl http://guccisenmon.com/ AymMsg [url=http://guccisenmon.com/]グッチ[/url] TnuVie http://tuminihoo.com/ IpqNcn [url=http://tuminihoo.com/]ビジネスバッグ TUMI[/url]